Brand News / Infos / Actualités / Buzz 54 Actualités Musicales disponibles
TITRE : Profil - Zoom sur l’artiste chanteur Armel Gabbana : Un héritier de Fela entre les mains de Akon
CATEGORIE : music
Publier le : 2016-07-22

Parmi les héritiers de Fela figure un Camerounais, jeune et ambitieux. Méconnu du grand public sénégalais, Armel Ulrich Omvé, plus connu sous le nom Armel Gabbana, entend porter l’Afrobeat encore plus haut que Wiz Kid, Flavour ou d’autres artistes. Venu faire ses études en 2009 dans la plus grande école de commerce du Sénégal, Armel devient par la force des choses, un musicien. Mais pas des moindres, le jeune Camerounais est sous contrat avec Akon. Il sortira son premier album en fin d’année. Zoom sur un artiste qui, à la conquête du monde, a décidé de l’entamer par le Sénégal.

De nos jours, avec internet, tout le monde veut goûter au succès. Pour Armel, cela devait passer par le chemin des études, même s’il nourrissait une passion incommensurable pour la musique. Il n’a jamais été question d’y faire carrière. Et ce malgré les piges dans les chorales au Came­roun. C’est en 2009 qu’il débarque à Dakar avec l’ambition de décrocher un Master 2 en audit et contrôle de gestion.

Un parcours guidé par la raison
Cependant, même s’il a choisi le chemin des études, ce n’est pas pour autant qu’il arrêta sa passion. Alors qu’il était pris par ses cours, Armel réussit, tout de même, à trouver du temps libre pour s’adonner à sa passion, la musique. Un jour, après ses cours, avec ses copains, il chanta dans une soirée karaoké. La magie opéra ! Personne n’en croyait ses oreilles. Sa voix conquit l’assistance. A ce moment-là, Armel était loin de deviner que son chemin était déjà tracé. Il continue à se concentrer sur ses cours. La licence en poche, il retourne au Cameroun en 2012 pour les vacances d’été. Au­pa­ravant, il avait enregistré un morceau et réalisé une vidéo. C’est le titre Stankilég. Ainsi, il se fait connaitre dans le monde. Le succès frappe à sa porte. Cette reconnaissance lui vaut d’être appelé à jouer en playback dans pas mal de manifestations. L’argent récolté lui permettait de payer son loyer d’étudiant.

Mais tiraillé par l’assurance que peuvent susciter les études et l’envie d’embrasser une carrière musicale, plus ou moins risquée, Armel mettra 2 ans à «réfléchir», le temps de décrocher son master. Le diplôme en poche, il se lance dans la musique. Il s’est essayé au Coupé-décalé mais sans succès, car «il était difficile de s’imposer».
Pour autant, Armel ne renonce pas. Il opère un changement de rythme. De ses origines camerounaises, il emprunte les sonorités qu’il mélange à l’Afrobeat. La formule est payante. Muléma en est la preuve. Ce titre est diffusé par de grandes chaines telles que Trace Tv. A peine la vidéo publiée sur le net, il reçoit un coup de fil : «Jai regardé ta vidéo et ça m’a beaucoup plu. Continue comme ça. Je viendrai la semaine prochaine au Sénégal, est-ce qu’on pourrait se voir ?», demanda Akon, propriétaire de la maison de production Konvict Music. Armel sauta sur l’occasion.

Quand Akon appelle, on décroche
De cette rencontre avec le boss de Konvict Music, Armel signera un contrat de management. Maintenant qu’il a l’assurance d’être bien «coaché», il prépare la sortie de son premier album prévue, au plus tard, à la fin de l’année. C’est dans ce contexte qu’il a sorti un single avec Waly Seck, intitulé Jymmy. Ce titre est vite adopté par les Sénégalais grâce à la présence du fils de Thione Seck. Jimmy est un savoureux mélange de wolof et de français sur un thème festif et le tout sur de l’afrobeat teinté de sonorités mbalax. D’ailleurs, ce titre est assez annonciateur de son premier album qui devrait au moins enregistrer la présence de Wiz Kid, de Riccardo Banks et Viviane Ndour. Mais avant sa sortie, Armel entend t«remercier le Sénégal pour son hospitalité». Un maxi de 5 titres entièrement en wolof verra le jour au mois de novembre prochain. Cela va être une occasion pour ses fans de mesurer le niveau en wolof de Armel.

Dans le cadre de la préparation de son premier album, Armel, en collaboration avec les Ivoiriens de Kiff No beat, sort aujourd’hui un nouveau single appelé Banana. Un hymne au divertissement, à ce propos, Armel prévient : «C’est un tube potentiel. Ce sont les vacances, les gens doivent danser.»


A lire egalement ...
Magic system : pourquoi Asalfo est " devant " Goudé,Tino,Manadja ...
Lire l'article ...
Desiigner invite Paul pogba sur son clip
Lire l'article ...
Mix premier prépare un gros tube
Lire l'article ...
Bebi Phillip : il dévoile le beat du prochain Debordo Leekunfa
Lire l'article ...
Jay Z supprime ses albums de Spotify et Apple Music
Lire l'article ...
P. Diddy devient le premier rappeur à devenir milliardaire !
Lire l'article ...
Le groupe Force arrive avec un nouvel album
Lire l'article ...
Mort Abobolais Dj : triste, Arafat Dj désigne les coupable
Lire l'article ...
Le groupe Révolution signe avec Sony
Lire l'article ...
50 Cent arrête le rap, il annonce la fin de sa carrière !
Lire l'article ...
PUBLICITE ...
Bibliothèque musique Coupé-décalé 100% Zouglou Autres variétés Top 50
Copyright © Janvier 2014 - 2016, www.babiremix.com - Powered by Vortex web technologie